Articles

Affichage des articles du décembre, 2016

Les rues de ma jeunesse

Les rues de ma jeunesse.Les rues de ma jeunesse
Sont des chemins de terre
Quand chantait la rivière.
La Suize tout doucement disait ...Sur tes accords guitare
L'eau nous accompagnaient
Ainsi que le murmure du vent ...
Dansaient les papillons, blanc comme mon innocence. Assis sur notre mur de pierre
De longs baisers l'ont se donnaient.
Le souffle un peu coupé
Tu me disais, je t'aime. La vie était si belle ...
On se roulait dans l'herbe.
Dans la moiteur juillet
Sous le regard des vaches ébahis. Là, coulaient des jours heureux ...
Insouciante, j'étais
J'aimais les interdits
Et toi, tu me chantais, pourquoi cet amour-là! Dominique Brené © ( auteure )
Crémines / 06 / juillet/2015

Rose anthracite

Rose anthraciteCe soir la  rose est grise
Elle a perdu sa couleur vive
Elle s'est vêtue d'une robe triste
Celle des rêves anthracite.
Quand la musique chante en sourdine.
Le violon pleure d'amour pour elle
Mélancolique, il ment sûrement
Semeur de charme tourmenté.
La rose est lasse cette nuit
Sur le carrelage granitique
Un pétale en état d'inertie
Fleur de reine est meurtrie.
Elle s'est égarée du jardin
En laissant son parfum derrière elle
Comme une empreinte carbonique
Sur le chemin de l'aube épine.
Songe de la rose en ce matin malheur
Fidèle à la meurtrière de Baudelaire
Assassinée par une main mauvaise
Dont l'arme était un  sécateur.
Qui lui avait coupé la tige
Faisant ainsi  couler ses larmes
Son existence  fût si brève.
Et sa beauté bien éphémère.
Dominique Brené © ( auteure )
Crémines / 21 / février / 016